Saviez-vous que?

Un DVD pour et par des jeunes

Un DVD intitulé « Le Déclic » a été réalisé par des cliniciens de l’équipe jeunesse qui ont su mettre en vedette des jeunes inscrits au Centre de réadaptation en dépendance de Québec qui témoignent de leur cheminement face à leur consommation, avant et après les services reçus en toxicomanie. Message d’espoir lancé aux jeunes, aux parents et à l’entourage, ce disque DVD a été diffusé à plus de 300 exemplaires. Le guide d’animation qui l’accompagne permet aux intervenants impliqués auprès d’adolescents de l’utiliser comme moyen de sensibilisation et de prévention.

Ce DVD est disponible au Service des communications du Centre

(418) 663-5008

Ententes avec des organismes de la communauté

Pour répondre au large mandat qui lui est confié et bonifier son offre de service, le Centre de réadaptation en dépendance de Québec met tout en œuvre pour établir des maillages avec différents partenaires. En vertu de l’article 108 de la Loi sur les services de santé et des services sociaux qui permet à un établissement de conclure une entente avec des organismes de la communauté, au-delà de 3000 personnes de plus sont rejointes annuellement par le Centre de services de réadaptation en dépendance de Québec.

Clientèle rejointe par les services du Centre dans la Capitale-Nationale

Dans la région de la Capitale-Nationale, seulement 8 % de la population présentant des critères cliniques similaires au diagnostic d’abus et de dépendance aux drogues et à l’alcool est rejointe par les services publics spécialisés. Pour avoir un impact sur l’amélioration de l’état de santé dans une région, les études les plus récentes démontrent qu’un taux de pénétration de 30 % devrait être visé.

Les conséquences de l’abus d’alcool et des autres drogues

Les conséquences de l’abus d’alcool et des autres drogues sont multiples : absentéisme et perte de productivité au travail, accidents de la route, violence et drames familiaux, délinquance et décrochage scolaire, retrait de la vie sociale et professionnelle, mortalité précoce, propagation de maladies infectieuses transmissibles sexuellement, etc. En 2002, les coûts de l’abus de l’alcool et des autres drogues étaient évalués à 734 $ pour chaque personne vivant au Canada.

Rehm, J., Baliunas, D., Brochu, S., Fischer, B., Gnam, W., Patra, J. et al. (2006). Les coûts de l'abus de substances au Canada 2002. Points saillants. Ottawa, Ontario, Canada.

Les traitements en réadaptation sont rentables

En plus de permettre l’amélioration des usagers, les traitements sont rentables. Les études mettent en évidence que pour 1 dollar investi en dépendance, 9 à 18 dollars sont économisés en services divers à cette population.

Godfrey, C., Stewart, D., & Gossop, M. (2004). Economic analysis of costs and consequences of the treatment of drug misuse: 2-year outcome data from the National Treatment Outcome Research Study (NTORS). Addiction, 99, 697-707.

Les délais d’attente pour obtenir une évaluation spécialisée

La constitution d’une équipe d’évaluation spécialisée a permis de réduire le délai et d’offrir un soutien de qualité lorsque les services de réadaptation ne sont pas immédiatement disponibles. Le ministère de la Santé et des Services sociaux et l’Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale ont choisi le Centre de réadaptation en dépendance de Québec pour expérimenter cette nouvelle façon de faire dans le but de tracer les jalons d’un éventuel guichet d’accès aux services publics de spécialisés en dépendance.